top banner degrotekeukengids.be
zoeken in de site
 

Acheter

 
 

Cuisine

 
 

Communiquer

 
er is ook een nederlandse versie:
www.degrotekeukengids.be
meubles de cuisine électro sanitaire



 cherchez un appareil

Notre spécialiste sous la loupe



Soutenez notre bonne cause en visitant les liens sponsorisés en dessous.
Chaque click apporte une contribution à La ligue contre le cancer.
l'efficacité de la hotte : calcul du débit

Calcul du débit et de la capacité d’évacuation

Sur base d’un simple calcul, on peut déterminer quelle capacité d’évacuation est nécessaire dans une cuisine donnée. Une hotte devra pouvoir renouveler le volume d’air dans la pièce 6 à 12 fois par heure dans des conditions normales.

Si nous avons un volume de 26 m³, quelle est alors la capacité d’évacuation nécessaire ?
Simplement en multipliant la hauteur de la pièce avec ses côtés. Dans ce cas 2,5 m x 4 m x 2,5 m = 25 m³. Dans des circonstances normales, pour renouveler le volume d’air six fois par heure, on devra donc compter sur un minimum de 150 m³/h (mètre cube par heure). Ce résultat est donc le volume de la pièce multiplié par le nombre de renouvellement du volume d’air par heure (25 m³ x 6). Pour douze renouvellements du volume d’air par heure, il faudra au minimum 300 m³/u de capacité d’évacuation. La capacité d’évacuation nécessaire doit toujours être prise en compte lors de l’achat d’une hotte.

Si l’on souhaite installer une hotte dans une cuisine ouverte, cela n’a aucun intérêt de calculer le volume complet de la pièce. Donc tenir compte de la partie salon dans le calcul de la capacité d’évacuation de l’appareil donnera une valeur bien trop élevée. Dans ce cas, il suffit de tenir compte de la partie cuisine et concevoir des murs fictifs qui divisent la pièce. C’est à l’aide de cette configuration que l’on va calculer la capacité d’évacuation nécessaire.

Une fois de plus, cela n’a aucun intérêt de choisir une hotte avec une productivité supérieure à ce qui est nécessaire dans votre cuisine. Il faut aussi éviter les changements inutiles vers des niveaux de puissance élevés. L’air n’en sera pas mieux rafraichi pour autant. Le moteur fera plus de bruit et plus d’énergie sera dépensé. Cela n’a donc que des inconvénients.

 
design & hosting www.AdeQuaat.be
 
                     
google_analytics.php